Get Adobe Flash player
Annonces

LE POINT DE VUE NARRATIF AU MONTAGE

Il existe plusieurs façons de raconter la même histoire, la plupart des thèmes ont été abordé au cinéma et les histoires « vraiment » originales se font de plus en plus rares.

Certains films se ressemblent énormément dans le thème abordé, ce qui fait leurs différences c’est « la façon » dont l’histoire nous est contée.

Une des principales caractéristique du point de vue ou de la narration est la façon dont est raconté un film, que cherche à nous montrer le réalisateur ?

Le montage a donc une fonction narrative, le film peut être monté de diverses façons avec les mêmes  » rushs » issues du tournage.

Un montage linéaire :

Les événements sont décris dans l’ordre logique auxquels ils se déroulent.

La « temporalité » est respectée au sein de l’ensemble que représente le film. C’est un montage classique à la plupart des films.

La série 24, utilise ce type de narration poussée à l’extrême. Les événements se déroulant en temps réel, seul l’utilisation du « SPLIT-SCREEN » (ecran partagé montrant plusieurs actions se déroulant en simultané mais dans des lieux différents) ce procédé permet de ne pas utilisé le « montage alterné« .

24H split screen

24H split screen

24H split screen

24H split screen

Un montage alterné:

Deux actions se déroulant en même temps montrer l’une aprés l’autre de façon à donner le sentiment que les événements sont simultanés. C’est un principe souvent utiliser à la fin de film d’action ou de thriller, quand plusieurs groupes doivent atteindre leurs objectifs en même temps.

Inception

Inception

Inception

Inception

Inception

Inception

Dans INCEPTION (2010, C. Nolan), la scène finale montre les protagonistes évoluant à différents « niveau du rève » dans un même temps et devant être synchronisés les uns avec les autres.

Un montage inversé:

Les événements sont montrer de façon non linéaire, le temps n’est plus respecté. L’utilisation est faite de « flashback » (montrer un événement passé) ou de « flashforward » (montrer un événement futur).

Dans le film MEMENTO (2000, C. Nolan):

L’histoire est racontée de façon inversée, le personnage principale ayant perdu « la mémoire à court terme », chaque scènes est un « flashback » de la scène précédente afin de remonter le temps.Pour que le spectateur ne se perde pas avec les autres scènes qui avancent dans le sens normal, le réalisateur utilise le  noir et blanc pour différencier les deux types de scènes.

Memento

Memento

Memento

Memento

Dans MATRIX RELOADED (2003, A et L Wachowski), lorsque « Morpheus » décrit son plan pour l’attaque finale (l’explosion de la centrale électrique), les images de celle-ci sont montrées au spectateur (c’est un « flashforward« , un événement futur).

Matrix Reloaded

Matrix Reloaded

Matrix Reloaded

Matrix Reloaded

Ces principes de « flashback » ou de « flashforward » sont les principaux éléments de narration utilisés pour certaines séries comme FLASHFORWARD ou encore LOST.

Flashforward

Flashforward

La série FLASHFORWARD, ou pendant un bref instant l’ensemble de l’humanité a eu une vison de son avenir.

LOST

LOST

La série LOST, nous fait découvrir les personnages par le biais de « flashbacks » et de « flashforwards« , l’histoire se construisant tel un puzzle géant sur plusieurs épisodes.